14/12/2017
Accueil / Vie pratique / Epargne logement: comment ça marche?

Epargne logement: comment ça marche?

Produit immobilier par excellence, le plan d’épargne logement permet de se constituer un apport personnel, puis ensuite d’emprunter à un taux intéressant. Le rappel d’un mécanisme unique.

L’épargne logement, via les PEL et les CEL, est l’un des produits d’épargne les plus détenus des Français. Et vous connaissez sûrement son fonctionnement: 1. On épargne; 2. On calcule; 3. On emprunte… trois phases bien distinctes qui présentent chacune des particularités.

Epargnez…

Tout commence par l’épargne. Les plans d’épargne logement (PEL) exigent un minimum de stabilité au cours de la phase d’épargne, qui dure en principe 4 ans (3 ans, si on demande un prêt dans la foulée, mais dans ce cas la prime d’Etat est réduite de moitié!), si vous souhaitez récupérer votre capital en franchise d’impôt. Le PEL, tout comme son petit frère le CEL (compte épargne logement), ne supporte en effet pas d’impôt, seulement les 10% de prélèvements sociaux qui s’appliquent directement sur le rendement annoncé.
Pour ouvrir un PEL, il suffit d’y placer 150e, puis ensuite d’abonder chaque année, à la périodicité (mensuel, trimestriel ou annuel) qui vous convient. Attention, si vous ne versez pas ce minima, votre PEL se transformera alors en CEL. Celui-ci n’impose aucun versement annuel. En contrepartie, la rémunération offerte (2% brut actuellement) est inférieure à celle du PEL. Pour les plans ouverts depuis le 1er juillet, le rendement est de 4,5% brut (4,05% net de prélèvements sociaux).

Calculez

Vous avez respecté les obligations légales de la phase d’épargne. Vous pouvez alors prétendre à un prêt. Son montant sera fonction de deux éléments principaux: le montant des intérêts acquis en phase d’épargne et la durée de remboursement que vous aurez choisie.
L’épargne logement a un fonctionnement bien particulier. Plus la durée de remboursement est courte, plus vous emprunterez. D’où l’intérêt de « gonfler » votre enveloppe d’intérêts acquis. Comment faire? en faisant appel à la solidarité familiale! Vos parents et vos grands-parents peuvent vous donner leurs « droits à prêts ».

Empruntez!

Enfin! vous avez tous les éléments en main pour préparer votre dossier de financement. Mais attention, le taux du crédit lié à votre PEL n’est peut-être pas si intéressant que cela… Pour chaque génération de plan, un taux d’épargne et de prêt est institué. Globalement, plus l’épargne est bien rémunérée, plus le taux du prêt est élevé et vice versa.  Dernier élément non négligeable: à la différence des autres formules de crédit, les PEL et CEL ne supportent aucuns frais de dossier constitutif.

SL

A propos de mathieu

C'est moi qui gère ce site. Je m'appelle Mathieu et je fais mes études sur Lyon. Si vous voulez contribuer sur PAJ n'hésitez pas à me contacter. Si vous avez des questions ou si vous voulez compléter cet article vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*