14/12/2017
Accueil / Cuisine / L’huitre revient dans le pays Médoc

L’huitre revient dans le pays Médoc

Les huîtres sont des mollusques bivalves. On les retrouve dans de nombreux océans du monde. Elles sont  à la fois une source de nourriture et de perles (matière première en bijouterie dans de nombreuses cultures). De plus, l’huitre possède une caractéristique non moins intéréssante : elle est capable de filtrer une eau polluée.

Physiologie

Les Bivalves ont deux coquilles qui sont reliés entre elles par une petite charnière. Ces animaux peuvent ouvrir leurs coquilles pour la consommation alimentaire et l’expulsion des déchets. Ils peuvent refermer leurs coquilles, s’ils sont menacés par des prédateurs. Comme d’autres mollusques, les huîtres sont des systèmes biologiques relativement simples. Elles peuvent être retrouvés dans de l’eau saumâtre aussi bien que dans de l’eau salée.

L’huitre en Médoc

Tous les huîtres sont de la famille des Ostréidés. L’ouverture de leur coquille permet à l’eau de passer à travers leurs branchies, en leur fournissant de la nourriture et l’oxygène nécessaire à leur survie. De ce fait, elles peuvent être utilisées pour nettoyer l’eau impure, même si cela peut blesser les huîtres elles-mêmes à mesure qu’elles accumulent des toxines.

La nouvelle est tombée ces dernières semaines, le retour de l’affinage de l’huitre dans les marais médocains est désormais officiel. C’est donc le renouveau d’une activité ancestrale longtemps mise en sommeil en médoc à cause de la pollution des eaux de l’estuaire par une molècule nommée Cadmium. Pour en savoir plus, rendez vous sur le site du label de l’huitre en médoc : www.huitres-medoc.com

Comment se forme une perle?

Quand un élément extérieur tel qu’une pierre ou des grains de sable entre dans la coquille, l’huitre va les couvrir de couches de nacre, une sécrétion qui durcit pour se transformer en une surface lisse, brillante de forme ovoïde mieux connu sous le nom de perle.

A propos de mathieu

C'est moi qui gère ce site. Je m'appelle Mathieu et je fais mes études sur Lyon. Si vous voulez contribuer sur PAJ n'hésitez pas à me contacter. Si vous avez des questions ou si vous voulez compléter cet article vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*