Accueil / Santé / La sensibilité au sucre

La sensibilité au sucre

La sensibilité au sucre est un état dans lequel une personne a de nombreuses fluctuations du taux de sucre dans le sang. Ces changements glycémiques peuvent causer de nombreux symptômes: des sauts d’humeur, une prise de poids, de l’irritabilité voir de la somnolence. Il existe différents types de sensibilité aux sucre. Ils peuvent être traités par des changements au niveau du régime alimentaire et par de l’exercice.

Les glucides simples sont trouvés dans les aliments à base de sucres raffinés ainsi que dans les fruits. Les glucides complexes sont communément appelés « amidons ». Il s’agit par exemple du pain ,des pâtes,du riz et des céréales. Les deux types de glucides affectent la glycémie.

Lorsque des aliments riches en glucides sont consommés, le taux de sucre dans le sang va augmenter. Le corps va alors produire de l’insuline pour faciliter la métabolisation des sucres.

L’hypoglycémie

Dans l’hypoglycémie, l’équilibre est rompu. La glycémie va augmenter rapidement avant de chuter de manière impressionnante. En raison des niveaux élevés de sucre dans le sang, les premiers symptômes de l’hypoglycémie sont:

  • amélioration de l’humeur
  • un gain d’énergie

Puis le sucre dans le sang va diminuer ce qui peut entraîner: nervosité, irritabilité, étourdissement, somnolence.

Un test oral de tolérance au glucose confirme un diagnostic d’hypoglycémie.

Le test nécessite l’ingestion d’une solution sucrée, suivie par des contrôles réguliers des taux de sucre dans le sang. Le traitement de l’hypoglycémie est surtout alimentaire: en limitant les sucres complexes, en augmentant l’apport en fibres et en protéines. Enfin, une bonne pratique est de manger des petits repas réguliers.

L’hyperglycémie

L’hyperglycémie est caractérisée par un taux de sucre dans le sang correspondant à un diagnostic de diabète. Dans cette forme de sensibilité au sucre, on observe soit une résistance du corps à l’insuline, soit une faible production d’insuline corporelle. Il est important de savoir que sans une quantité suffisante d’insuline, le corps est incapable d’éliminer l’excès de sucre dans le sang. Selon le type de diabète, le traitement peut être alimentaire, ou par apport d’insuline.

Sucre et régime alimentaire

Quelle que soit la nature de la sensibilité du sucre, le régime alimentaire et la reprise d’une activité physique sont des éléments essentiels du traitement. Autre impératif, il faut limiter les quantités de boissons sucrées, augmenter l’apport en fibres, en aliments riches en éléments nutritifs. Les fruits et légumes permettent une augmentation plus lente  des taux de sucre et facilitent le métabolisme des hydrates de carbone, gardant ainsi le niveau de sucre dans le sang plus stable.

A propos de mathieu

C'est moi qui gère ce site. Je m'appelle Mathieu et je fais mes études sur Lyon. Si vous voulez contribuer sur PAJ n'hésitez pas à me contacter. Si vous avez des questions ou si vous voulez compléter cet article vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*