22/09/2014
Accueil / Sciences / Escherichia Coli: une bactérie importante à connaître

Escherichia Coli: une bactérie importante à connaître

Escherichia coli, ou E. coli, est un groupe de bactéries appartenant à la famille des Enterobacteriaceae. La majorité de ces bactéries sont retrouvés normalement dans l’intestin. Elles y offrent des avantages pour la santé de l’individu en empêchant notamment la croissance d’autres organismes nuisibles. Il existe toutefois d’autres souches d’Escherichia coli, qui peuvent souvent causer des problèmes de santé. L’infection par ces souches bactériennes peut entrainer une gastro-entérite, la méningite du nouveau-né, voir des infections des voies urinaires.

Dans la plupart des cas, Escherichia coli peut survivre dans l’environnement extérieur (hors du corps humain). Les excréments des personnes infectées contiennent ces organismes. Avec l’élimination inadéquate des déchets, les organismes peuvent contaminer l’eau potable et conduire à des infections généralisées. L’infection à E.Coli peut également être due à un défaut d’hygiène, notamment des personnes travaillant dans la restauration (mais ne devenez pas parano non plus).

Il y a cinq souches pathogènes ou nuisibles d’Escherichia coli qui peuvent causer des problèmes gastro-intestinaux: E. coli avec la toxine Shiga (STEC), E. coli entérotoxinogène (ETEC), E. coli entéropathogènes (EPEC), E. coli entéro-invasif (EIEC) et E. coli entéro (CEEA ). La plupart d’entre elles arrivent dans notre organisme suite à l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés.

STEC peut provoquer un syndrome hémolytique et urémique et la rectocolite hémorragique chez les patients infectés. Ces organismes produisent une toxine dans le corps qui peut entraîner des douleurs abdominales, de la diarrhée, des vomissements et de la fièvre. ETEC et de la CEEA, sont les souches d’Escherichia coli qui causent la maladie appelée diarrhée du voyageur, tandis que EPEC peut causer une diarrhée aqueuse. EIEC est plus grave, menant à la dysenterie accompagnée par une douleur,et une déshydratation.

Escherichia Coli et infection urinaire

En dehors des intestins, Escherichia coli peut également envahir les voies urinaires, ce qui provoque une infection des voies urinaires. Chez les nouveau-nés, elle peut parfois causer la méningite, qui est souvent un état grave. Dans de rares cas, les organismes peuvent atteindre la circulation sanguine, provoquant une bactériémie, ce qui nécessite une intervention médicale rapide. E. coli a été impliquée dans de rares cas de pneumonie pour en finir…

Diagnostic et traitement

La croissance d’Escherichia coli peut être isolé en laboratoire à partir d’échantillons de selles des patients infectés. D’autres tests de laboratoire sont également disponibles pour détecter la présence de E. coli dans les selles, y compris un dosage immuno-enzymatique (ELISA, test utilisé par ailleurs pour le dépistage du vih) et l’utilisation de la microscopie à immunofluorescence. Les infections bactériennes sont souvent traités avec des antibiotiques, sans oublier la réhydratation et l’apport d’électrolytes.

A propos de mathieu

C'est moi qui gère ce site. Je m'appelle Mathieu et je fais mes études sur Lyon. Si vous voulez contribuer sur PAJ n'hésitez pas à me contacter. Si vous avez des questions ou si vous voulez compléter cet article vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>